mercredi 22 décembre 2010

Images pieuses.

Cartes de Noël des années 40.

"The Dirty Mac"

"The Rock and Roll Circus" est un film conçu par Michael lindsay Hogg et Mick Jagger enregistré le 11 décembre 1968 pour la BBC, Il est enfin sorti en CD et VHS en 1996 sous le titre "The Rolling Stones Rock'n'Roll Circus". Le 11 septembre 1968, les Rolling Stones organisent un show pour la télévision intitulé The Rock'n'Roll Circus. L'idée est que les plus grandes figures de la musique du Swinging London des années 1960 se produisent dans un décor de spectacle de cirque.

La diffusion de ce projet à la télévision est finalement annulée par les Stones eux-mêmes, pour des raisons qui demeurent toujours plus ou moins mystérieuses prétextant de la piètre qualité de leur performance, d’autres disent que les Stones ont eu peur de l’ombrage que les Who pouvaient leur faire. Le concert débute à 14 heures le 11 décembre, et ils le clôturent le lendemain à 5 heures du matin.

Le public de ce show assiste notamment, à l'unique performance de Tony Iommi (guitariste et membre fondateur du groupe Black Sabbath) avec Jethro Tull et à la représentation du premier mini opéra-rock des Who. Enfin, tout juste deux semaines après la sortie du "White album" des Beatles, John Lennon monte sur scène accompagné de Keith Richards des Rolling Stones (basse), Eric Clapton de Cream(guitare), Mitch Mitchell du Jimi Hendrix Experience (batterie) pour interpréter son titre "Yer blues", le supergroupe créé pour l'occasion se baptise "the Dirty Mac" (vanne destinée à Macca ?) en présence de Yoko Ono, complètement recouverte de tissu noir et agenouillée face aux musiciens (sa prestation accompagnée du pauvre Ivry Gitlis est à déconseiller aux personnes sensibles).

Chant du cygne
pour Brian Jones,
déjà mal en point
dont ce fut la
dernière
apparition publique
avec les
Rolling Stones

samedi 18 décembre 2010

Christmas time is here again.



Toujours ces rituels païens de fin d'année, 
les résineux enguirlandés et ces barbus avec col d'hermine
 tout de rouge vétus.

Le XXIe siècle

Une image dont je ne sais pas grand chose si ce n'est qu'elle est de 1997 et qu'elle était destinée à un programme télé thématique sur le XXIe siècle, si quelqu'un a des infos...

"Sgt Pepper's lonely hearts club band"

14 novembre 1974, Jagger et Lennon à la première de
la comédie musicale "Sgt Pepper's lonely hearts club band"
au Beacon theater à New York.

mardi 14 décembre 2010

Kiraz

Je suis devenu familier de Kiraz en feuilletant "Jours de France"
(hé oui!) chez mes parents, le médecin, le dentiste, le coiffeur, toutes
les salles d'attente où on parcourait le féminin de Marcel Dassault
en attendant son tour. Ses irrésistibles "Parisiennes" un peu futiles, libérées, à l'anatomie incertaine m'avaient précocément séduit et
ne cessent de m'émerveiller, merci monsieur Kiraz.

Ce mois de décembre est la "saison" des Pères Noël, ils pullulent, inutile de résister.



dimanche 12 décembre 2010

Laureline

Une dédicace que j'affectionne de Jean Claude Mézières ou plutôt un beau dessin réalisé tranquillement au pinceau et à l'encre de chine chez lui rue Monge, jusqu'au jour ou j'ai appris que Mézières a trois/quatre dédicaces types qu'il réalise pour ses fans et que nous devons être quelques dizaines (voir plus) à avoir rigoureusement le même dessin, mais c'est pas grave on pardonne tout à Laureline.

Les oiseaux du maître.

1ère version

Jean Claude Mezières n'a jamais eu la réputation d'être un bourreau de travail à la production pharaonique à l'instar de Moebius mais à l'occasion des "Oiseaux du maître", il s'était quand même donné la peine de redessiner les deux premières pages dont il n'était pas satisfait qui étaient déjà superbes.
Version album

samedi 11 décembre 2010

jeudi 9 décembre 2010

Revolver

Un peu de musique en ce début d'après midi, séance
d'enregistrement de l'album "Revolver" en 1966.

Jean Philippe Delhomme

En farfouillant dans mes cartons à dessin, j'exhume un original de Jean Philippe Delhomme parmi la douzaine qu'il nous avait peint à l'occasion d'une campagne publicitaire conçue avec "Rahan" alias Claude drouilhat (que je salue) chez "Jeune & Rubicon" pour une célèbre enseigne de distributeur que je citerais pas (je ne vais quand même pas leur faire encore de la pub !). C'était très à la mode chez les créatifs de faire travailler Delhomme. Souvenir de mes années dans les agences de publicité parisiennes avant que je ne devienne éleveur de moutons fondamentaliste et ne prenne la fuite dans les zones tribales, mais c'est une autre histoire.

mardi 7 décembre 2010

Les petits hommes verts.


Qui se souvient de ces "petits hommes verts" sournois, libidineux, délicieusement obsédés par le Q de jolies femmes pas vraiment farouches qui envahissaient les pages de nombreux magazines dont "Lui" ? Leur créateur, Pat Mallet dessine très tôt et fait ses études aux Arts appliqués à Paris en même temps que Giroud et surtout Giraud et Mézières en compagnie desquels, il rencontre Joseph Gillain (Jijé) qui les encourage. Il collabore à de nombreuses revues "Spirou", "Pilote", "Paris-Match", "Stern", "Die Zeit" en Allemagne. Il illustre des campagnes de publicité Renault, Rank Xerox, Rand Bier, Fernet-Branca, etc. Pour le magazine féminin allemand "Bild der Frau", il réalise la bande hebdomadaire "Nina". Pour deux œuvres différentes, il obtient le Grand Prix international de Montréal en 1972 (caricature) et en 1978 (bande dessinée). en 2006, il est nominé pour le trophée Autonomic'Art 2006 (catégorie Dessins). Tout en étant dessinateur professionnel, il a été de 1971 à 1991, professeur de dessin (Yves Lapalu était l'un de ses élèves) au C.E.O.P.(Centre expérimental orthophonique et pédagogique) de Paris. Aujourd'hui à la retraite, il explore le monde des sourds et malentendants (il est, lui-même, devenu sourd à l'âge de neuf ans).










lundi 6 décembre 2010

Concours d'élégance.



















25 juin 1967, enregistrement d"All you need is love" aux
studios Abbey Road pour l'émission One world diffusée en mondovision avec Mick Jagger, Keith Richards, Eric Clapton,
Marianne Faithful, Graham Nash, Keith Moon, Jane Asher, Pattie Harrison aux choeurs.

Those were the days.

Un billet qui va plaire à Christophe en cette période de réédition du catalogue Apple remasterisé, Septembre 1968, séance photo à l'occasion de la sortie simultanée des 45 tours "Those were the days" et "Hey Jude/Revolution" sur le label Apple, réunissant Mary Hopkin et les Fab four découvrant les photos extraites du film promotionnel de Michael Lindsay Hogg pour "Revolution" tourné quelques jours plus tôt.