dimanche 23 octobre 2011

Hubuc

Nous avions mon frère et moi
dans notre collection
de bandes dessinées
un album que je chérissais
particulièrement
"Et voilà le travail !" d'Hubuc, que mon frère
avait revendu sans m'en tenir
informé et que je n'ai jamais
pu retrouver, je sais
maintenant qu'on le trouve
d'occase sur le net.



Hubuc de son vrai nom Roger Copuse, est né en 1927 il fait partie de ces dessinateurs dont on ne trouve plus rien en librairie. Et pourtant Hubuc a dessiné et aussi scénarisé un bon nombre de planches dans divers journaux ( Spirou, Tintin, Pilote…).

Après avoir été technicien-radio dans la marine marchande, journaliste sportif au début des années soixante, il a commencé à faire de la bande dessinée sur le tard sous le pseudonyme Hubuc . Il entre au journal Spirou où il réalise des mini-récits entre 1961 et 1967. Avec Devos comme scénariste, il dessine "les mémoires de Victor Sébastopol". Il réalise ensuite "le labyrinthe" et "Dans le sillage des Argonautes". Dans le journal Tintin, il réalise de 1968 à 1970 les scénarios de "Poncho Bomba" (dessins de Mike), "Chlorophyle et Minimum" (dessin de Pierre Guilmard) et "Wilbur et Mimosa".
 Il rejoint Pilote, crée "L'aéromédon populaire" sur un
scénario de Fred et réalise la série de gags appelée "Le travail"
à partir de 1968 devenue "Et voilà le travail" lors de sa sortie
en album. Comme son titre ne le laisse pas supposer, c'est
un hymne à la paresse. Au fil des pages, on découvre tous les
inconvénients du travail. Dans l'antiquité, un sculpteur est immolé
au pied de la statue du dieu qu'il vient de terminer, la récompense
d'une vie de labeur d'un moine pour enluminer un manuscrit est
de voir cet ouvrage déchiré par le prieur, le marathonien parcourt
des kilomètres à pied pendant des jours et des jours pour
finalement ne plus se souvenir de son message à l'arrivée,
le prisonnier est le seul personnage qui revient dans plusieurs
gags, il cherche à améliorer son sort peu enviable et ne fait
qu'aggraver sa situation.

Un trait simple, efficace, des situations absurdes ayant trait
au travail, Hubuc y va pour l'époque, d'un humour assez inédit,
travaillant le burlesque sous forme de gags en une page inspirés
de la vie courante, parfois détonnants.
Il décède d'une leucémie en juin 1970 à l'âge de 43 ans alors
qu'il collabore avec Claire brétecher au dessin sur
" Le vrai masque de fer ". Son épouse et ses enfants quittent
la Belgique pour l'Argentine quelques mois plus tard. Il n' a plus,
 semble-t-il, d'ayants-droits en France et aucun de ses éditeurs
n'a eu l'intelligence de rééditer ces petits chefs d'oeuvre.

dimanche 21 août 2011

Vice versa

Nous sommes apparemment quelques uns à avoir aimé
ou découvert (comme moi) l' illustration de Moebius
pour le roman de Samuel R. Delany,
la voici à nouveau en bien meilleure résolution.
 Un grand merci à Li-An.



vendredi 19 août 2011

Chute libre


2 dessins érotiques  datant de 1975 pour la collection
 de science fiction Chute libre aux éditions Champ libre.
Merci encore à Pedro.

Philip Jose Farmer, "Gare à la bête".

Samuel R. Delany, "Vice versa".

jeudi 14 juillet 2011

Jason Seiler

Je n'ai pas développé
d'addiction suite à la
pandémie de réseaux
sociaux qui sévit de nos
jours. Ma vie, ma façon
de penser mes faits et gestes
ne dépendent pas (comme des
personnes que je connais)
du nombre "d'amis" virtuels
que je ne collectionne pas
ni de ce qui est publié sur
ces mêmes réseaux. Cela dit, je dois reconnaître que c'est
par Fessebook que j'ai découvert Jason Seiler dont j' ignorais tout.

Je suis devenu fan de son travail qui m'a estomaqué,
ce jeune artiste, illustrateur, caricaturiste a du talent à revendre,
un oeil asséré, une dextérité réjouissante, une rapidité
d'exécution phénoménale (des "sketchs" faits en quelques minutes
sont à tomber), une production impressionnante, Rolling Stone,
TIME magazine, The New York Times, The Wall Street
Journal, Penguin Group, GOLF magazine, Guitar Player,
The Weekly Standard, Business Week, MAD magazine,
The Village Voice se l'arrachent, il collectionne les prix,
 distinctions et récompenses.

Autoportrait 2011.
Trêve de compliments, ce type est bourré de talent et il a
bouffé du lion que demander de plus ? Mais il ne me fera pas
changer d'avis sur les réseaux sociaux.

Quelques Barack Obama.

Weekly standard
Weekly Standard.

Utne reader
Dans la version publiée, la fumée a disparu.

Quelques recherches pour les Obama.

Sarah Palin

Oussama Ben Laden

Mouammar KADHAFI

Weekly standard
Mahmoud Ahmadinejad.

Saddam hussein

kim Jong Il

 Scott Storch
Miami New Time.

Clown be gone

Lil Wayne
 Rollingstone
Leonardo di caprio

Forest Whitaker

Elvis Costello

Aretha Franklin

Leon RusselElton John
 Rollingstone

Mad # 510

Et quelques sketches pour finir.
Tommy lee jones
Sketch fait en 30 mn !

Danny Trejo


Victor Juhasz

mercredi 13 juillet 2011

lundi 11 juillet 2011

Gluide Facial

J'avais acheté fébrilement le numéro 1
de Fluide glacial (avril 1975) sitôt en kiosque
 et la couverture de Gotlib avec ce fakir pas si zen que ça
 empalé sur une punaise m'avait mis en joie.


Clopinettes


Une bonne nouvelle pour les fans de Gotlib et Mandryka
 dont je suis, Dargaud a réédité en juin 2011 l'album"Clopinettes"
 augmenté de 16 pages parues dans Pilote
 mais non reprises dans l'édition originale (1974)
et de 16 pages inédites concoctées spécialement
par les deux complices.

Extraits

vendredi 8 juillet 2011

José Ladröon

José Ladröon est surtout connu
du public européen comme le
successeur de Moebius sur la série
L'incal. Peintre, illustrateur sa
carrière a commencé bien avant.
Il est  né à Minatitlán dans l'Etat
de Vera Cruz au Mexique.
Parmi ses livres de chevet, il cite
les Fables Paniques de
Jodorowsky, le Necronomicon
de H.R. Giger, mais surtout
L'Incal de Jodorowsky et Moebius. Il commence à travailler
pour Marvel en 1996 avec une histoire courte de Blade puis
 pour son concurrent DC. Comics.

Il réalise en 2000 "Inhumans" série écrite par Carlos Pacheco.

Couverture #1 (Marvel 2000)

Couverture #2 (Marvel 2000)

Couverture #3 (Marvel 2000)

Lassé par les cadences infernales imposées par les
 grands éditeurs, il rejoint en 2002 la société indépendante
 Active Images pour illustrer dans le comics Hip Flask
le pachyderme créé par Starkings.



Ladrönn continue à collaborer avec Marvel et DC Comics
et réalise d'innombrables couvertures de comics.

Elephantmen #10

Flash (DC Comics 2003)

Conan (Dark horse 2004)

Batman : Battle for the cowl- Man-bat #1

En 2000 à Los Angeles, il fait la rencontre d'Alejandro
 Jodorowsky d'où sortira l'histoire "Tears of gold"
 parue dans Métal Hurlant.
 Suite à l’arrêt  par Mœbius de la série Après l'Incal,
 Ladrönn réalise un rêve et en dessine une version
 remaniée par Jodorowsky intitulée Final Incal,
 dont le premier tome sort en 2008.

Après l'Incal T.1 dessiné par Moebius 2000.

Après l'Incal T.2 dessiné par Ladröon 2011.

Final Incal T.1 2008.

Final Incal T.2 2011.

Il a réalisé une magnifique série d'illustrations avec
le Spirit de Will Eisner.

The Spirit #1

The Spirit #2

The Spirit #4

The Spirit #5

The Spirit #6

The Spirit #7

The Spirit #8

The Spirit #9

The Spirit #11

The Spirit #13

The Spirit #15

The Spirit #16

The Spirit #17