jeudi 14 juillet 2011

Jason Seiler

Je n'ai pas développé
d'addiction suite à la
pandémie de réseaux
sociaux qui sévit de nos
jours. Ma vie, ma façon
de penser mes faits et gestes
ne dépendent pas (comme des
personnes que je connais)
du nombre "d'amis" virtuels
que je ne collectionne pas
ni de ce qui est publié sur
ces mêmes réseaux. Cela dit, je dois reconnaître que c'est
par Fessebook que j'ai découvert Jason Seiler dont j' ignorais tout.

Je suis devenu fan de son travail qui m'a estomaqué,
ce jeune artiste, illustrateur, caricaturiste a du talent à revendre,
un oeil asséré, une dextérité réjouissante, une rapidité
d'exécution phénoménale (des "sketchs" faits en quelques minutes
sont à tomber), une production impressionnante, Rolling Stone,
TIME magazine, The New York Times, The Wall Street
Journal, Penguin Group, GOLF magazine, Guitar Player,
The Weekly Standard, Business Week, MAD magazine,
The Village Voice se l'arrachent, il collectionne les prix,
 distinctions et récompenses.

Autoportrait 2011.
Trêve de compliments, ce type est bourré de talent et il a
bouffé du lion que demander de plus ? Mais il ne me fera pas
changer d'avis sur les réseaux sociaux.

Quelques Barack Obama.

Weekly standard
Weekly Standard.

Utne reader
Dans la version publiée, la fumée a disparu.

Quelques recherches pour les Obama.

Sarah Palin

Oussama Ben Laden

Mouammar KADHAFI

Weekly standard
Mahmoud Ahmadinejad.

Saddam hussein

kim Jong Il

 Scott Storch
Miami New Time.

Clown be gone

Lil Wayne
 Rollingstone
Leonardo di caprio

Forest Whitaker

Elvis Costello

Aretha Franklin

Leon RusselElton John
 Rollingstone

Mad # 510

Et quelques sketches pour finir.
Tommy lee jones
Sketch fait en 30 mn !

Danny Trejo


Victor Juhasz

1 commentaire:

Li-An a dit…

On dit Fessebouc quand on est poli.